Manif du 28 septembre 2009 : « Quand j’ai été informé de cette manifestation, je ne me suis pas opposé » Dadis

Le Capitaine Moussa Dadis Camara s’est présenté ce mardi 13 décembre 2022 pour sa deuxième comparution dans le procès du massacre du 28 septembre.

Dans cette sortie, il précise qu’il ne sait jamais opposer à la tenue du meeting, mais son souhait était que l’événement soit organiser à une autre date différente du 28 septembre, et cela, à cause de notre histoire.

‘’Quand j’ai été informé de cette manifestation, je ne me suis pas opposé. Simplement, c’était par rapport à la date, je me suis dit que la manifestation à la date du 28 septembre ne serait pas normale, compte tenu de notre histoire. Comme je l’ai si bien dit, j’ai dit que la manifestation pouvait être reportée. J’ai demandé le service des leaders religieux (mon seigneur Vincent Koulibaly, le grand imam de Conakry et les quatre communautés régionales) pour essayer d’intercéder afin que la manifestation soit reportée. Mon objectif était de faire la date du 28 septembre une date historique.’’

Dans cette phase question réponse, il a refusé de répondre à certaines questions en demandant la présence du général Sekouba Konaté.

Kaba Kouyaté

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...