Info d'ici et d'ailleurs

Manif du 15Décembre : L’UFDG et l’ANAD répondent le ministre Bouréma Condé

Après l’annonce du ministre de l’administration du territoire national interdisant les manifestations, l’UFDG et l’ANAD ne vont pas obtempérer. Ces deux organisations réitèrent qu’elles vont manifester les 14 et 15Décembre pour afficher leur désapprobation par rapport à cette nouvelle mandature du président Alpha Condé.
Cette sortie médiatique de Bouréma Condé ne surprend l’ANAD et l’UFDG. Malgré le ton ferme du ministre, ces organisations politiques qui soutiennent Cellou Dalein Diallo n’ont ni chaud ni froid. Elles vont manifester les 14 et 15Décembre pour désapprouver cette nouvelle mandature du président Alpha Condé. « C’est un droit constitutionnel.

On est légaliste. Pourquoi on interdit la manifestation ? On parle d’investiture. Quelle investiture ? C’est la forfaiture dans le forcing parce que ce n’est pas le choix du peuple. Le peuple dit qu’il va manifester. C’est pour dire que le président qui a été installé n’est pas l’émanation du peuple. Ce n’est pas le choix du peuple » a expliqué Diabaty Doré, président du RPR et membre de l’ANAD.

Cette manifestation ne sera pas reportée poursuit notre interlocuteur. Malgré le dispositif sécuritaire renforcée par les autorités, Diabaty Doré lance un message à la population. « Je demande à la population de manifester. C’est une manifestation pacifique. Nous n’avons pas demandé pour sortir de casser ou de faire quoi que ce soit.

C’est de manifester pacifiquement parce que nous avons le ras- le- bol de ce qui se passe dans notre pays. Il faut qu’on montre à la communauté internationale que M.Alpha Condé n’a pas été élu par le peuple de Guinée» ajoute cet allié de l’UFDG.
Pour des précisions, cette manifestation de l’UFDG et l’ANAD se tient au même moment que celle des femmes de Ratoma et celle du FNDC.

MLT, flashguinee.info