Mamadou Sylla:«Je ne suis pas un chef de file qui va conseiller à prendre les armes»

Le chef de file de l’opposition Mamadou Sylla, rappelle une nouvelle fois, qu’il opte pour le dialogue qu’à la violence.

Pour le président de l’UDG, il privilégie d’abord le dialogue avant de descendre dans la rue.

«Je ne suis pas un chef de file qui va conseiller à prendre les armes, je privilégie d’abord le dialogue avant de descendre dans la rue. On a vu des manifestations ici, il y a eu combien de mort? De perte de bien et autres ? Nous, on prône la paix.

Il faut qu’on accepte le dialogue chez nous et qu’on fasse confiance l’un à l’autre»,a-t-il laissé entendre ce samedi lors de la Conférence de la presse.

Fatoumata Diaraye Bah

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies