Mamadou Saidou Bah succombe à ces blessures à 22 heures locales

Selon son frère Mamadou Yero, les médecins avaient réclamé 4 poches de sang avant d’entamer l’intervention chirurgicale.
Trois poches ayant été obtenues, les médecins s’apprêtaient, nous a-t-on dit au téléphone, de l’opérer quand il a rendu l’âme.
 Bah était étudiant à la faculté des sciences économiques à l’Université de Sonfonia. Que de rêves brisés!
Que d’espoirs éteints !
Paix à son âme

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies