La nouvelle est à vos côtés.

Maladie du rappeur Magika : « Il est responsable de ce qui lui arrive », affirme son ancien producteur

Ancien sociétaire du groupe mythique Mifa Gueya, (Cinq 5 fois K7 d’Or et Djembé d’Or, meilleur clip vidéo et meilleur vente de l’histoire de la musique urbaine, premier groupe de rap à faire deux fois d’affilée le plein du Palais du Peuple de Conakry), Alhassane Diallo alias Magika d’Africa, ou Sanamobinta, était un « roi » du rap, il y a seize ans.

Depuis de longs mois, Magika est gravement malade. L’un des auteurs de l’album « Kondebily », traine une dépression mentale qui continue à le ronger. Il vit actuellement dans les rues et les poubelles de la capitale et de l’intérieur du pays.

Son ancien producteur, Malick Kébé en sait quelque chose :

« Ce gars-là, il est responsable de ce qui lui arrive. Si tu fais de la drogue ton passe-temps, forcément tu vas te retrouver dans cette situation », c’est en gros ce croit savoir l’ancien directeur du label « Contact Evolution ».

Malick Kebe ajoute aussi : « Ces parents se sont battus, moi personnellement je me suis battu pour le récupérer, pour qu’il sorte de ce vice, mais il n’a écouté personne. J’ai rencontré récemment un jeune qui l’a rencontré à Mamou « … » qui l’a emmené pour l’interner afin de le soigner, quelque temps après, il s’échappe pour aller se retrouver dans la rue et à consommer de la drogue. Qu’est-ce que vous voulez ? », se demande-t-il.

Comme pour dire qu’il n’y a plus rien à faire pour Magika : « Il faudrait que vous profitiez de cela pour sensibiliser les autres jeunes, pour dire que la drogue n’est pas bonne », conseille Malick Kébé.

Aujourd’hui, Malick Kébé est le Directeur national du fonds de développement des arts et de la culture, la structure Contact Evolution n’existe plus, et depuis une dizaine d’année le groupe Mifa Gueya a complètement disparu de la scène urbaine.

mosaiqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies