Makanera Kaké sur le cas Nanfo Ismaël Diaby : « Il a renoncé à la religion musulmane. »

Dans les débats islamiques en Guinée, le cas de Nanfo Ismaël Diaby, l’imam qui a dirigé la prière en langue maninka, est loin d’être fini. Invité ce lundi 27 juillet 2020, dans l’émission « œil de lynx « , Alhousseny Makanera Kaké a fait savoir que dans un État islamique, Nanfo mérite la mort. 

Dès l’entame de son intervention, l’ancien ministre de la communication a déploré la destruction de la mosquée de Nanfo Ismaël. Pour lui, en tant que musulman : » je dis que c’est une abomination. Si on était dans une République islamique, peut être que Nanfo serait mis à mort, parce qu’il aurait renié le Coran. Parce que la traduction du coran n’est pas égale au Coran.« 

Poursuivant son intervention, Makanera Kaké a précisé que Dieu a donné à chacun de ses prophètes, un pouvoir surnaturel incomparable à celui de leurs générations :  » si avec Moïse, il a donné une canne qui pouvait se transformer en serpent et avaler les fétiches, ou il a pu séparer la mer rouge pour traverser, qui a englouti le pharaon. Et Jésus, il a donné la capacité d’insuffler la vie, de guérir les lépreux, et ouvrir les yeux des non-voyants. Et le prophète Mohammad (P.S.L.), il lui a donné le Coran. Le miracle du Coran réside où c’est le simple fait que vous avez un petit livre qui peut contenir votre petite poche de tout ce qui a existé, de tout ce qui a existé aujourd’hui, et de tout ce qui existera demain.« 

 Au terme de son intervention sur le sujet le député à l’Assemblée nationale (Makanera Kaké) a estimé que ce comportement, Ismaël Nanfo Diaby a renoncé à l’Islam : « Vous ne pouvez pas exactement traduire le Coran, parce que vous pouvez prendre la connaissance du Coran l’évolution de la technique et de la technologie de votre temps. Donc, s’il tente de prier en maninka, c’est qu’il a renoncé à la religion musulmane. Et ne mérite plus d’être considéré comme un musulman. Dans un État islamique, j’aurais voulu le voir en prison. 

Said Gaya pour flashguinee.info 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies