Makaneara sur le Nabayagate: ‘‘on a l’impression que le gouvernement est en train de s’unir contre le peuple…’’

Sur l’afaire Nabayagate, le député Alhousény Makanéra Kaké se démarque de la position du gouvernement. Dans une récente sortie médiatique chez nos confrères de Djoma FM, le ministre conseiller à la présidence, Tibou Kamara, s’est attaqué au président de l’Assemblée Nationale pour sa position dans ce dossier. Une communication qui a réveillé le leader du FND dans sa réserve. À travers un post sur sa page Facebook, Alhoussein Makanera Kaké prend la défense d’Amadou Damaro Camara et tacle, une fois encore, le gouvernement qui soutient bec et ongle la ministre de l’enseignement technique.

« Je voudrais dire au ministre d’État que la position du président de l’Assemblée nationale est la position de la majorité des guinéens et je crois que c’est la position la plus réaliste aussi. Pour être cohérent, honnête, logique et sincère, un gouvernement ne peut pas savoir ce que chacun des ministres fait à l’intérieur du bâtiment qu’il occupe dans ses services, dans sa fonction. C’est pourquoi quand le président de la république nomme quelqu’un, il y a un inspecteur au niveau du département, il y a le contrôleur financier mais il y a des inspecteurs au niveau du ministère des Finances et il y a des inspecteurs d’État qui viennent inspecter. Si maintenant, il y a des journalistes qui font une dénonciation et que le gouvernement s’en presse de faire un communiqué pour soutenir la ministre, cela donne l’impression que le gouvernement est en train de s’unir contre le peuple parce que si les journalistes disent que l’argent est détourné, ce n’est pas l’argent des journalistes ; c’est l’argent du peuple. Donc, ce communiqué du gouvernement ne devait pas être. Le rôle du gouvernement, c’était de mettre en branle les institutions du pays pour faire des enquêtes pour que la vérité apparaisse. Mais pas de dire qu’il faut poursuivre des gens, être juge et partie à la fois », a écrit l’ancien ministre de la communication ce jeudi 25 février.

 

Boubacar Barry

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies