Maison centrale de Conakry : l’ex ministre de la sécurité libéré 

Jusque-là détenu à la maison centrale de Conakry, l’ex ministre de la sécurité et de la protection civile sous Alpha Condé est désormais libre. Il était poursuivi par la CRIEF pour détournement de fonds publics. Mais le 29 juillet 2022, la Cour Suprême a tranché en sa faveur.

C’est dans l’après midi de ce mercredi qu’Albert Damatang Camara est sorti de prison. La photo le montrant en train de quitter la maison centrale de Conakry, a très vite fait la une des réseaux sociaux et médias en ligne. Sa libération est assortie de deux conditions. L’une, c’est le paiement d’une caution d’un milliard de francs guinéens. Ce qui est déjà fait selon nos informations. L’autre, il s’agit de son maintien sous contrôle judiciaire.

A rappeler que plusieurs autres anciens du régime d’Alpha Condé, sont encore en prison pour des faits de détournement de deniers publics. Parmi eux, le premier ministre d’alors, Kassory Fofana.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...