L’influent imam Mahmoud Dicko s’adresse à la CEDEAO : »Je préfère mourir en martyr que de vivre… »

A l’issue d’une journée de médiation avec la délégation des chefs d’État de la communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest ‘CEDEAO‘ qui s’est tenue en milieu de semaine à Bamako au Mali,  le très influent imam malien Mahmoud Dicko a fait une  déclaration dans laquelle, il a affirmé qu’il n’est pas du tout satisfait de la mission.

« Je (Mahmoud Dicko) ne suis pas satisfait. Leur venue était une bonne chose. Mais nous ne sommes pas un peuple soumis ou résigné. Nous sommes un peuple debout. Ceux qui sont morts ne sont pas morts pour rien. On ne peut pas tirer sur nous dans nos maisons avec nos impôts et que ces mêmes dirigeants continuent de nous diriger.

Rien n’a bougé pour le moment, on ne nous a rien dit que je (Mahmoud Dicko)  puisse comprendre. Si vraiment c’est à cause de cela qu’ils se sont réunis, je pense que rien n’a été fait pour le moment…« , a martelé le guide religieux (Mahmoud Dicko).

Cette déception a plus que jamais ranimé la volonté de se battre pour défendre ses valeurs de l’imam Mahmoud Dickoqui indique qu’il préfère: « mourir en martyr que de vivre en traitre…« 
Said Gaya pour flashguinee.info 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les + Lus