Littérature: Un jeune guinéen écrit une œuvre pour lutter contre l’immigration irrégulière

Une œuvre intitulée « du village au palais » ,  qui relate plusieurs thématiques de la vie sociale dont  le continent noir en général , a été présentée ce mercredi aux médias à Conakry.
Ce document de 130 pages, est l’œuvre de Daouda Bangoura. Il a abordé dans 17 chapitres , les thématiques comme : les conflits d’héritage, les violences basées sur le genre, l’immigration face au désespoir des jeunes africains, l’autonomisation par l’entrepreneuriat, afin de contribuer à sa manière au développement du continent  africain.
《J’ai écrit parce que je ne voudrais pas que la jeunesse guinéenne en particulier et celle africaine,  traverse toutes les péripéties que j’ai eues à enregistrer dans ma vie. J’ai également décidé d’écrire parce que pour moi, la lecture m’a permise de voir loin. Car elle ne nourrit pas que l’esprit, mais il fait également voyager. Je me dis aussi qu’à travers la lecture, on peut développer un pays》, a  fait savoir Daouda Bangoura
Daouda  Bangoura explique qu’il a puisé ses idées dans les réalités sombres de la société guinéenne et celle africaine.  Leur réalisation n’a pas du tout été facile pour le jeune.
《Ma première difficulté a été la société. Elle n’avait pas confiance en moi et me sous estimait à un moment donné. Mais, je me suis dis que rien n’est impossible. C’est pourquoi d’ailleurs un penseur disait que « la vie est une lutte pour l’existence qui se solde par la victoire des plus aptes ». J’ai donc accepté de lutter pour ne pas sombrer aux critiques des gens. Et Dieu merci je suis arrivé à mes bords.》
Avec cette œuvre, Daouda  compte faire une tournée à l’internationale, afin de booster le livre, et d’inciter les jeunes africains à entreprendre et de réduire le taux élevé de l’immigration irrégulière.
Said gaya,pour flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies