La nouvelle est à vos côtés.

Les révélations de Boubacar Kanté sur les problèmes que font face les personnes qui travaillent à l’abattoir de Labé au micro de flashguinee

21Situé à plus de 4 kilomètres du centre ville l’endroit où s’effectue l’abattage des bœufs dans la préfecture présente une image peu reluisante entre manque de matériel et manque d’eau ce lieu est devenu un véritable casse-tête pour les employés.

Le chargé de conflit à la boucherie de Labé et en même temps responsables de l’abattoir qui a voulu se prêter au micro de la rédaction de flash est revenu sur les difficultés que lui et ses employés rencontre dans leur lieu de travail Boubacar KANTÉ «  l’abattoir est confronté à plusieurs années il ny a pas de l’eau à l’abattoir, quand vous voyez ou nous nettoyons la viande vous ne mangerez plus même un morceau de viande, c’est l’eau de la rivière que nous utilisons ,du jour au lendemain la rivière ne fait que tarir, difficilement nous y arrivons ,nous demandons à la commune de nous venir en aide. Y’a aussi le manque de matériel mais pour ça le problème sera bientôt résolu nous sommes en train de confectionner des uniformes pour les employés, chacun aura deux tenus de travail. Les cornes et autres nous avons construit un bassin pour les mettre dedans et brûler par après, le problème majeur que nous rencontrons c’est l’eau nous avons vraiment besoin d’un forage ‘ » a expliqué Boubacar KANTÉ chargé de conflit à la boucherie de Labé.

En attendant que les autorités communale ne leur viennent en aide les bouchers tentent d’ouvrir des faussées pour ouvrir la route et   à avoir de l’eau pour pouvoir travailler.

En plus de ce manque de matériel le personnel de l’abattoir fait face à un autre phénomène de problème il s’agit du vol de bétails un état de fait que Boubacar Kanté a balayé d’un révère de la main .pour lui aucun animal n’est abattu sur ce lieu sans la présence d’un vétérinaire et que tous les bœufs viennent avec leurs cartes

 

Nous y reviendrons

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies