« Les ennuis de Monsieur Cellou Dalein Diallo reposent uniquement sur des humeurs… » (Me Traoré)

Monsieur Cellou Dalein Diallo s’est présenté à l’aéroport et a effectué toutes les formalités avant de s’installer dans le salon VIP. De là, il a embarqué. Jusque-là, personne ne lui notifie une décision administrative ou judiciaire lui interdisant de sortir du territoire national. C’est au moment où il était déjà à bord de l’avion que des agents sont allés s’adresser, non pas à lui directement, mais aux membres de l’équipage. Tout cela démontre qu’il n’existe aucun acte qui interdit formellement à Monsieur Cellou Dalein Diallo de sortir du territoire national. Sinon, il n’aurait pas pu faire les formalités de police et embarquer. Quelqu’un a dû, par excès de zèle, signaler sa présence à on ne sait qui pour que l’ordre sans doute verbal de le débarquer de l’avion soit donné

En somme, les ennuis de Monsieur Cellou Dalein Diallo reposent uniquement sur des humeurs. Et il faut se méfier de tout système dans lequel les décisions sont fondées non pas sur le droit mais sur des humeurs ou des caprices.

Mais comme l’écrit souvent Rousseau Sow “observons seulement “. La suite se passera devant devant tout le monde.

En attendant, il faut saluer la dignité, la résilience et le calme avec lesquels M. Cellou Dalein Diallo endure toutes ces injustices.

 

Me Mohamed Traoré

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies