Législatives et référendum 2020: l’ADC-BOC ne se retire pas du processus

L’ADC-BOC ne se retirera pas du processus électoral malgré  le couplage des législatives et du référendum. C’est du moins l’annonce qu’a fait, ce jeudi, son coordinateur à Conakry.
« Notre position, c’est que nous avons déjà pris acte du décret et nous réitérons toujours notre position de compétiteurs en ce qui concerne les élections législatives. Nous avons quand même eu des réserves par rapport au comportement de la CENI face. Nous avons engagé des procédures contre elle . Nous avons également vu le Président qui a pris un décret par rapport aux élections couplées. Nous avons tiré des conclusions que c’était des  élections législatives qui intéressaient les partis membres de notre alliance. Mais celles référendaires importent à tout le peuple de Guinée qui est souverain et qui est libre de voter oui ou non. Alors c’est pour cette raison que nous, nous n’allons pas considérer cette décision du couplage car cela ne changera en rien notre participation à ces élections législatives», a assuré le coordinateur de l’alliance ADC-BOC.
Par ailleurs, ce leader politique menace de se faire entendre, si la CENI ne le dédommage pas par rapport aux « dommages » qui lui sont causés par le report des législatives.
« Une plainte est déjà adressée à la CENI pour nous  indemniser afin d’entretenir jusqu’au 1er mars, nos 27 délégués qui se trouvent à l’intérieur du pays. Si nos 30% et les dépenses effectuées par rapport aux affiches et t-shirts ne nous reviennent pas d’ici lundi, nous allons prendre une décision que nous allons mettre à la disposition de la Guinée, si rien n’est fait par la CENI», a laissé entendre Dr Ibrahima.
Elisabeth Zézé Guilavogui pour Flashguinee