Démission en cascade au sein de l’UFR : le vice-président du parti accuse le pouvoir en place.

Démission en cascade au sein de l'UFR : le vice-président du parti accuse le pouvoir en place.

À l’approche des élections présidentielles de 2020, le parti de Sidya Touré est frappé par une vague de démission de ses militants. Après le secrétaire général de la jeunesse dudit parti, c’est un groupe de jeune qui vient de rendre le tablier. Joint au téléphone par notre rédaction, le vice-président de cette formation politique a indiqué que c’est le pouvoir d’Alpha Condé qui serait à la base.

Dès l’entame de son intervention sur le sujet, Elhadj Ibrahima Bangoura un adage du terroir qui dit que : » les enfants ne jettent jamais la pierre dans un manguiers qui n’a pas  de fruits mûrs. « pour lui, : » C’est parce que l’UFR représente quelque chose que le pouvoir s’acharne contre notre parti aujourd’hui.« 

De poursuivre, le vice-président du parti Union des forces républicaines affirme : » La formation politique que nous avons, elle est tellement prometteuse que le pouvoir croit réellement, que c’est nous qui sommes ses adversaires numéro 1 dans le pays. C’est pour cela qu’il y a des centaines de millions qui sont dépensés pour débouchés les jeunes.« 

Au terme d’intervention, Ibrahima Bangoura a fait savoir que les jeunes dont il s’agit:« ne sont pas connus dans l’UFR en tant que responsable du parti.« 

Said Gaya,pour flashguinee.info 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici