La nouvelle est à vos côtés.

Le retour de la barbe, un business juteux au Nigeria

PUBLICITÉ

Partager

Jeffrey a commencé à laisser pousser sa barbe en 2012. Il était à l‘époque basé au Royaume-Uni et n’avait que l’embarras du choix pour ses produits de toilette. Mais tout change lors de son retour au Nigéria en 2017 : les produits capillaires ciblent presque exclusivement les femmes. Il décide alors de lancer sa marque.

Avec des produits se vendant entre 15 et 27 dollars l’unité, les ventes de Beard & Butter sont en augmentation constante.

Manucure, pédicure, lotions pour la peau et eaux de Cologne … le marché cosmétique masculin connait un essor fulgurant ces derrières années et devrait atteindre 76 milliards de dollars d’ici 2023, contre 58 milliards en 2017.

La jeune population africaine offre aux entreprises la possibilité de cibler des millions de nouveaux clients avec des groupes comme Unilever, Procter and Gamble et L’Oreal prêt à explorer ce nouveau marché.

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

La Rédaction Vous Propose Également:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies