Le préfet de Labé menace : ‘‘ Celui qui va augmenter le prix du pain ou de la farine…’’

Une grève des boulangers et pâtissiers de Labé a été constatée dans la commune urbaine ce lundi 25 janvier 2021. Les boulangers avaient décidé d’augmenter le prix du pain.

 Face à cette situation qui suscite des réactions, le préfet Saifoulaye Bah, durcit le ton et demande aux boulangers de maintenir le prix du pain à 3000 fg.

« Vendredi dernier, on s’est retrouvé ici pour discuter de cette crise. Il y avait le représentant des boulangers et celui de la chambre du commerce. Pour l’instant, nous avons fait comprendre aux boulangers que le prix d’une miche de pain se vendra à 3000 fg et nous ferons en sorte que le prix de la farine aussi reste intact. Nous enverrons des agents pour vérifier si les commerçants ont augmenté le prix de la farine, celui qui va se permettre d’augmenter le prix de la farine ou du pain sera confronté à la loi. Et aux boulangers de continuer à vendre le pain celui qui fermera son four ne vendra plus de pain à Labé » a laissé entendre le préfet de Labé Saifoulaye Bah.

 Après cette menace du préfet, les boulangers de Labé et les autorités ont tenu une rencontre et un compromis a été trouvé. Le prix du pain reste maintenu à 3000 fg jusqu’au dimanche si le prix de la farine n’est pas revu à la baisse les boulangers seront tenus obligés d’augmenter le prix du pain à 4000fg.

Alpha Oumar Fogo Baldé