Manifestation du 20 juillet : Le maire de Matoto ferme sa commune au FNDC.

Le maire de la commune de Matoto à rencontré les différents chefs de quartiers qui relèvent de son autorité ce mercredi. Pendant leur table ronde, Mamadouba Toss Camara a mis l’occasion à profit pour instruire à ses conseils de quartiers de refuser la manifestation prévue le 20 juillet par le front national pour la défense de la constitution FNDC.
Si ce dernier (le maire) semble plus que jamais déterminé à envahir les rues de la capitale ce jour, les autorités de Matoto, quant à elles, ferment toutes les portes de la commune pour ce rendez-vous   programmé par Abdourahmane Sanoh et ses camarades de lutte.
« Matoto a toujours été une commune de havre et de paix. Pour pérenniser cela, il faut interpeller et anticiper les choses», estime Mamadouba Toss.
Évoquant les raisons qui justifient cette décision, le maire soutient que  «cette fois-ci, non seulement on n’a pas reçu de courrier faisant cas à cette manifestation, mais aussi nous vivons un moment pandémique».
 Ainsi, poursuit-il «l’autorité n’est pas prête à accepter cela» puisque, selon lui, les manifestations ne vont pas se faire en dehors des regroupements, facteur de propagande du virus.
Le maire de Matoto a également mis en garde toutes les personnes qui se permettront de manifester dans sa commune, en tout cas le 29 juillet prochain.
Boubacar Barry,pour flashguinee.info 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les + Lus