Les nouvelles sont à vos côtés.

Mort de Mamadou Mousa Barry à Cosa : le gouvernement parle d’un bandit tué.

0

Le gouvernement guinéen à travers le ministère de la sécurité, a livré ce mardi, sa version sur la mort du jeune Mamadou Moussa à Bantouka. 

Et sans surprise, cette version du gouvernement est totalement opposée à la version de la famille et des témoignages recueillis par plusieurs organes de média. Dans un communiqué, le ministère de la sécurité affirme que ce jeune de 20 ans a été tué pour fait de banditisme.

“A Bantounka II, dans la commune de Ratoma, contrairement aux informations sur les réseaux sociaux, la mort de Mamadou Moussa Kanté, alias Barry, âgé de 20 ans a été enregistrée aux environs de 2 heures dans la nuit du lundi à mardi. L’individu a été signalé pour fait de banditisme et d’agression sur les citoyens”, pouvait-on lire sur ce communiqué. 

Après la mort de ce jeune, sa famille à laisse entendre que son corps a été refusé dans plusieurs hôpitaux publics privés de la capitale pour une conservation à la morgue au point que la famille était obligée d’enterrer le corps sans que route la famille ne se réunissent.

Le gouvernement à son tour, explique que ce sont les accompagnateurs du corps qui ont refusé de se plier à une exigence de la morgue.

“Le Ministère de la Sécurité. Ajoutant que « le corps avait été initialement transporté à l’hôpital Ignace Deen, où conformément à la procédure, les accompagnateurs ont été invités à remplir la fiche de renseignement désormais présente dans toutes les morgues. Les accompagnateurs ont refusé de se plier à cette formalité et ont préféré emmener le corps vers une destination inconnue

Alpha Oumar Bah

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite