La nouvelle est à vos côtés.

Le gouvernement fera tout pour recaser les victimes de Kaporo-rails, selon le ministre de l’Hôtellerie

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Partager

Le ministre de l’Hôtellerie, sollicité par des médias sur l’affaire Kaporo-rails, avait promis de parler, mais pas maintenant. Thierno Ousmane Diallo, chef dudit quartier au moment de la casse de 1998, a confié à Espace TV que l’Etat prendra des dispositions qui s’imposent pour recaser les déguerpis.

Lui-meme victime de la casse de 1998 à Kaporo-rails, Thierno Ousmane Diallo déclare qu’il ne souhaite à personne de se réveiller un beau matin et trouver une croix rouge sur sa maison. J’ai fait

PUBLICITÉ

En 1998, a-t-il rappelé dans « Droit dans les yeux », ‘’j’avais dit de faire déménager les gens. Mais mes autorités d’alors ont refusé. L’Etat a le plein droit de récupérer les domaines qui sont les siens. Mais la forme pose problème’’.

Le ministre de l’Hôtellerie rassure que les déguerpis qu’ils ne sont pas laissés aux oubliettes. ‘’On fera tout pour raser [les victimes de Kaporo-rails]. Le gouvernement le fera, ce n’est pas moi. L’Etat est une continuité. En 1998, j’avais exigé que les gens soient dédommagés’’.

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

La Rédaction Vous Propose Également:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies