Info d'ici et d'ailleurs

Le Général Sékouba Konaté bientôt à la tête du parti UDIR ?

Au sein du parti Union pour la Défense des Intérêts Républicains (UDIR), un conflit de leader oppose les décideurs. Selon des informations, l’ancien président de la transition, le Général Sékouba Konaté, est sollicité pour être à la tête dudit parti.

Intervenant dans l’émission « les Grandes Gueules » de la radio Espace ce jeudi 6 février 2020, Mory Kaba, l’actuel président du parti, a confirmé cette information.
Pour lui, tout est mis en œuvre pour qu’il soit destitué et qu’il soit remplacé par l’ancien président de la transition.
‘’Entre hier et aujourd’hui, j’ai lu toutes les informations. On a dit Mory Kaba va poser ombrage au général Sekouba Konaté donc, il faut déjà préparer le terrain. J’ai tous les éléments de preuves’’, a-t-il confirmé en répondant à la question d’un des animateurs des grandes gueules.
Pour davantage apporter des précisons à cette information,  Mory Kaba affirme que le jour où il est passé pour la première fois sur les antennes d’espace Fm, ‘’ils ont décidé de me destituer parce que tout simplement je suis intervenu dans les grandes gueules sans les informer. Depuis plus de deux mois maintenant, tous ceux qui ont cherché à le faire, m’empêchent d’intervenir dans les médias, parce que je suis un grand orateur. Ils ont usé de tous les moyens pour me destituer à la tête de l’UDIR, hors j’ai été élu avec 22 voix, contre 12 voix pour Bouya Konaté et 12 voix pour Famory Konaté’’.
Il renchérit en ajoutant que même quand il a voulu mettre son nom à la tête de liste pour les législatives, Bouya Konaté est venu lui dire  »sur la tombe de mon père tu ne vas pas l’être parce que, tu veux me prendre mon parti’’, a-t-il ajouté.

Said Gaya pour Flashguinee