Info d'ici et d'ailleurs

Violences au Foutah : Le président Condé tire la sonnette d’alarme, « Le foutah est un pays d’accueil, pas un pays de violences ».

Le chef de l’État guinéen (Alpha Condé, ndlr) reconnu sur ses fracassantes sorties, s’est également accentué ce mercredi 29 Janvier, sur les violences qui ont perturbé la quasi-totalité des activités de quelques localités du Foutah plus particulièrement dans la région administrative de Labé ces dernièrs jours.

« Le foutah est un pays d’accueil, pas un pays de violences. Mais quand on prend des jeunes drogués, on les y amène pour attaquer, évidement ça donne une image qui n’a rien à avoir avec le foutah« , a déclaré le président Condé, lors de l’inauguration du local de l’Agence Nationale d’inclusion Economique et sociale (ANIES) à Kaloum.

Le locataire du palais Sékhoutoureyah a toutefois appelé le peuple de Guinée, de ne pas tomber dans le piège de ceux qui sont contre notre pays (la Guinée) et dans les jours qui suivent qu’il enverrai une délégation au Foutah pour rencontrer les communautés.

« Les guinéens sont des frères. Le piège c’était d’attaquer des non-peulhs au foutah (…). C’est pourquoi nous allons envoyer une délégation là-bas pour rencontrer les communautés », a-t-il lancé.

Plus loin, ajoute-t-il : « Ne tombons pas dans le piège de ceux qui sont contre la Guinée et que dans les autres régions qu’il y ait des révoltes contre les peuls.

Cela ne peut pas se faire parce que nous savons que toutes les familles sont mixtes.

Il y a des mariages entre toutes les familles ». Pour lui, son principal rôle en ce moment : « c’est de maintenir la paix et la tranquillité dans le pays et de ne pas tomber dans leur jeu », a-t-il martelé devant une foule venant de tous les coins du pays.

Gilbert.T pour flashguinee.info