Info d'ici et d'ailleurs

Le député uninominal de Labé pointe de doigt le gouverneur de la région Madifing Diané d’être le seul responsable des violences survenues à Labé en marge de l’appel aux manifestants non-stop du Front National pour la défense de la constitution(FNDC).

Pour l’honorable Cellou Baldé c’est du jamais vu les exactions enregistrées dans à dans ces deux jours.

« Ces violence sont préméditées. A la date du 4 janvier, le gouverneur de Labé avait dit qu’il assumait l’entière responsabilité des bavures qui allaient être commises par les forces de défense et de sécurité notamment l’armée qu’il comptait réquisitionner’’, déclare M.Baldé

Il affirme que ‘’très tôt le lundi 13 janvier, avant même que les évènements ne commencent, le gouverneur avait réquisitionné l’armée qui était positionnée à différents endroits stratégiques de la ville. Il faut déplorer les cas d’assassinats et les actes de vandalisme. Ces faits ne sont pas habituels lors des manifestations dans la région de Labé’’.

L’honorable Cellou Baldé se pose ‘’beaucoup de questions. Certains pensent même que l’incendie du tribunal est une méthode machiavélique,  un complot monté par les forces de défense et de sécurité pour justifier les exactions qui allaient être commises. Je tiens entièrement pour responsable le gouverneur Madifing Diané de tous les dérapages qui sont en train de se passer à Labé’’.