Laye Mamadi Condé:«Tibou Kamara n’a plus besoin de démontrer sa loyauté, son combat de tous les jours au sein du gouvernement… »

Son prénom est un message évocateur. Tibou= Timide-Intelligent-Bosseur-Orateur –Unificateur. Tibou Kamara sait défier les mauvaises langues et les prédicateurs indélicats. Toutes les conditions étaient réunies à des moments donnés, pour l’opposer au Président de la République, le mettre dehors. Beaucoup de personnes doutaient de sa sincérité, de sa loyauté vis-à-vis du Prof Alpha Condé et même de son engagement politique.

En dépit de tout, Tibou a su garder pieds sur terre, rien n’a pu le changer, le détourner de son objectif, de son engagement politique auprès du Président de la République, le Pr Alpha Condé. Aujourd’hui et comme toujours, il réaffirme sa présence effective et décisive au sein du gouvernement. Son attitude doit normalement servir de leçon dans les bonnes pratiques politiques. Comme pour dire qu’il ne sert à rien de combattre un partenaire politique si vous vous battez pour la même cause. M. le Ministre d’Etat, Ministre de l’Industrie des Petites et Moyennes Entreprises, Conseiller Personnel du Président de la République, Tibou Kamara n’a plus besoin de démontrer sa loyauté, son combat de tous les jours au sein du gouvernement sur tous les fronts doit suffire. Il a prouvé à suffisance sa détermination à aider le Président dans la mise en œuvre de son programme de société. Le temps est meilleur juge, le tisserand céleste de ce temps le met en votre faveur, afin d’aider le Prof dans l’accomplissement de sa feuille de route.

M. Tibou Kamara a accepté les critiques acerbes, en faisant preuve de maturité. Il a donné tous les gages de son statut d’homme prêt aux compromis, extraordinairement attentif aux autres. Ce qui lui permet d’attirer autour de lui des personnes venues de tous les bords. Pour paraphraser Bernard Paillard, les grands hommes acceptent la sentence de ceux qui les condamnent, c’est cela aussi qui le fait grand homme. Traverser toutes ces péripéties est une épreuve, même si certains pensaient qu’il en sortirait noirci comme une pièce de monnaie qui serait passée entre trop de mains. Mais heureusement, il en est sorti indemne et plus grand encore.

La politique et la communication sont deux forces les plus puissantes qui soient. Ensemble, elles détiennent la clé du progrès et de l’amélioration des conditions de vie des citoyens. Comprenant cette situation, le Président de la République trouve l’opportunité de nommer M. Tibou Kamara, Porte-Parole du Gouvernement. La parole aussi est son dada. Cette nouvelle confiance du Président de la République prouve à suffisance qu’il est dans son esprit de changement et du ‘’Gouverner Autrement’’. Ce nouveau poste rime parfaitement avec son charisme, son éloquence, son intelligence, sa maturité politique, sa maitrise des dossiers et sa connaissance élevée de la communication. Si on sort du domaine strictement spéculatif, si on regarde le parcours de l’homme plus attentivement, son sens de négociation, on s’aperçoit aisément que M. le Ministre d’Etat, Ministre de l’Industrie, des Petites et Moyennes Entreprises, M. le Conseiller Personnel du Président et M. le Porte-Parole du Gouvernement, est dans son registre.

Monsieur le nouveau Porte-Parole du Gouvernement, sans aucune prétention de vous donner une leçon, je pense que votre travail ne doit pas consister qu’à faire les comptes rendus du Conseil des Ministres, à répondre aux critiques des médias, ou défendre le gouvernement en période de crise, vous devez aller au-delà. Tout en nuançant communication et information, la communication a un grand rôle à jouer dans votre fonction, notamment dans l’information des citoyens, les enjeux stratégiques du gouvernement, …. Cette information, accompagnée d’explications nécessaires, constitue une réponse aux besoins des citoyens en termes d’informations pertinentes et utiles pour donner un sens aux actions du Gouvernement. Le manque d’informations crée les rumeurs et les rumeurs entretiennent les frustrations.

Il est aussi important de redéfinir le partenariat du gouvernement avec les médias, qui sont des faiseurs d’opinions.

S’adapter aux difficultés liées à son choix est sacré, telle est votre philosophie.

Bonne chance l’enfant béni de Dinguiraye dans votre nouvelle fonction.

Laye Mamadi Condé, consultant en Communication

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies