L’Arabie saoudite tue un jeune pour avoir manifesté

L’Arabie saoudite a exécuté un jeune homme pour son implication présumée dans des manifestations antigouvernementales alors qu’il était adolescent, ont déclaré mardi des groupes de défense des droits humains.

Le ministère saoudien de l’Intérieur a annoncé que Mustafa al-Darwish, 26 ans, avait été exécuté, selon Reprieve.

La famille d’Al-Darwish n’a reçu aucun préavis de sa mort et n’a appris qu’il avait été exécuté qu’en lisant les informations en ligne, a déclaré l’organisation à but non lucratif basée au Royaume-Uni.

Al-Darwish a été arrêté en mai 2015 et inculpé d’infractions liées à sa participation à des manifestations – dont beaucoup se sont produites alors qu’il avait 17 ans, selon Reprieve.

La famille de l’homme a déclaré qu’al-Darwish avait été arrêté avec deux amis à Tarout il y a six ans. Il a été libéré sans inculpation, mais la police a gardé son téléphone, a indiqué la famille.

“Nous avons découvert plus tard qu’il y avait une photo sur le téléphone qui les offensait”, a ajouté la famille. “Plus tard, ils nous ont appelés et ont dit à Mustafa de venir chercher son téléphone, mais au lieu de le rendre, ils l’ont arrêté et nos souffrances ont commencé.”

Ali al-Dubaisy, directeur de l’Organisation européenne saoudienne pour les droits de l’homme, a déclaré que l’exécution soudaine pour des crimes commis alors qu’il était adolescent avait révélé les “promesses vides et sans fin de réforme” du dirigeant saoudien Mohammed Bin Salman.

“Une fois de plus, les autorités saoudiennes ont montré que leurs prétentions à l’abolition de la peine de mort pour les enfants ne valent rien”, a ajouté al-Dubaisy.

 

- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les + Lus