Lappé Bangoura après l’élimination du Syli : ‘‘on ne peut pas faire mieux ‘’

Comme leur dernière participation au championnat d’Afrique des Nations (CHAN), l’aventure de Lappé Bangoura et de ses hommes s’est terminée en demi-finale. Éliminés par le Mali au tir au but.

Après avoir digéré la défaite, l’entraîneur de l’équipe guinéenne a dans son analyse du match, souligné ce qui a empêché son équipe d’atteindre la finale de la compétition et les difficultés rencontrées par ses poulains.

« Sincèrement, on voulait cette année jouer la finale. Mais nous avons joué une très bonne première période durant laquelle on pouvait certainement faire la différence. En deuxième mi-temps, nous avons un peu lâché physiquement, mais malgré tout sur le plan mental, on était là et on s’est battu. Je crois que même aux tirs au but, les enfants ont pu faire de leur mieux. C’est une équipe qu’il faut féliciter. L’équipe a été très solidaire et combative. Je pense qu’on ne peut pas faire mieux’’, a dit le technicien guinéen avant d’organiser les embûches qui ont contribué à la l’élimination des joueurs.

« Ils ont eu 24 heures de récupération et mieux, nous avons joué à dix contre onze à Limbé. C’est un match qu’on avait joué à 20h et on nous ramène sur un changement d’horaire pour jouer un match à 16h. Ensuite, à notre arrivée à Douala, lors de notre première séance d’entraînement lundi, nous avons connu une coupure d’électricité qui nous a fait traîner à l’entraînement. Hier (Mardi, ndlr) encore nous avons eu un retard pour pouvoir s’entraîner à l’heure du match (…) On n’a pas eu un temps de récupération c’est ça la vérité. C’est ce qui prouve qu’en première période, on a donné et en deuxième mi-temps, on n’était pas au point sur le plan physique. Mais malgré tout, le mental a supporté le groupe et on a tenu jusqu’aux tirs au but. », estime Lappé.

 

Abdoulaye BAH