Lally Diallo, maire de Labé : ‘’ce n’est pas normale de s’attaquer aux édifices publics’’

Les violences enregistrées ces derniers jours à Labé ne sont pas du goût de Mamadou Aliou Lally Diallo, le maire de la ville.
Lors d’une sortie médiatique ce mercredi 15 janvier, l’élu de la cité Sainte de Karamoko Alpha condamne les destructions et regrette sa mise à l’écart dans les démarches entreprises par les autorités administratives.
« C’est qui se passe dans la ville de Labé est vraiment déplorable. Quand il y a mort d’homme, ça veut dire que c’est l’extrême. Vous n’êtes pas sans savoir que chaque citoyen a ses droits et devoirs. J’aurai aimé que, comme je suis le maire, qu’on me tient au courant des activités pour qu’on prenne ensemble des dispositions, j’ai juste vue des militaires dans les rues, des incendies enregistrés, c’est déplorable » a-t-il lancé.
Poursuivant, le maire de Labé lance un appel aux manifestants et aux autorités.
« Labé est une ville de paix, donc nous demandons aux citoyens de maintenir cette paix, et nous les appelons à la retenue, tout ce qui est à Labé nous appartient, Je demande aux citoyens de ne pas piller les biens publics, et de ne pas s’attaquer aux gens. Aux autorités qui ont réquisitionné l’armée de comprendre, que leur mission est de sécuriser les citoyens, mais ce n’est pas d’aller jusqu’à ce qu’il ait mort d’homme.
Si l’armée est réquisitionnée, ça montre que la situation est tendue » demande le maire de Labé.
A noter qu’à Labé, deux personnes ont été tuées, et plusieurs autres blessées.
Alpha Oumar Bah