L’aéroport de Conakry est il réellement fermé ?

En ce début de semaine, le gouvernement guinéen a annoncé la fermeture de l’aéroport international de Conakry pour éviter la propagation du Coronavirus, une maladie qui a tué à ce jour,  près de vingt mille personnes dans le monde. Après cette annonce, tout porte à croire que cette mesure n’est pas totalement appliquée, puisqu’un appareil de la compagnie Air-France a été aperçu sur le tarnac de l’aéroport international de Conakry Gbéssia, au lendemain même de cette décision.

Par ailleurs, dans la nuit de 25 mars, un avion a décollé de l’aéroport de Conakry comme si de rien n’était. Dans la lutte contre le coronavirus, les autorités guinéennes semblent nonchalantes au vu du manque de coordination dans les prises de décision. Chaque responsable de chaque secteur prend ses propres mesures. La décision du gouverneur de Conakry d’interdire tout rassemblement de plus de cent personnes est aujourd’hui foulée au sol comme un torchon par les partis politiques qui organisent tous les samedis, des assemblées générales qui réunissent des centaines de personnes.

La Guinée a certes une expérience dans la gestion d’une épidémie, reste exposée au Covid-19.

Alpha Oumar Bah pour Flashguinee 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies