Labé : Un homme d’une soixantaine d’années se donne la mort par pendaison !

Un ressortissant de Mamou résident dans le quartier kouroula r s’est donné la mort par pendaison dans la nuit de ce dimanche à lundi 13 avril 2020 .La victime Mamadou Diouldé Diallo et père de deux enfants a laissé un testament dans lequel il fait cas de son opposition à la nouvelle Constitution.
Le corps de Mamadou Diouldé âgé d’une soixantaine d’années a été  retrouvé  suspendu sur un manguier, selon les informations, la victime  est originaire de sabou dans la préfecture de Mamou et était vendeur de fer.
Dame Hadja Dalanda  propriétaire de la concession où logeait la victime revient  ici sur les circonstances de cette mor par pendaison « nous l’avons donné une chambre en location  ,depuis qu’il est là cela fait au moins 6 mois ,c’est quelqu’un qui n’est pas trop bavard par ce qu’on dialogue pas trop ,quand il est venu chez moi je lui ai demandé où est sa famille il m’a dit qu’il est divorcé et il est  père de deux enfants, ce lundi matin je lui ai salué mais il m’a pas répondu, après avoir fini   la prière de l’Aube les enfants sont venus me dire qu’il s’est pendu au manguier  et suis sortie j’ai trouvé que c’est effectif qu’il s’est pendu et a rendu l’âme  ,j’ai appelé les autorités du quartier ,eux à leur tour ont fait appelle  au service de sécurité et le médecin légiste pour faire une autopsie du corps » Explique-t-elle
Selon les informations la victime s’est pendue en guise de sacrifice, il était noté dans le testament de Mamadou Diouldé Diallo qu’il s’opposait à toute modification  de la Constitution et dans son rêve il a vu Cellou Dalein venir au pouvoir en 2020 .
Aux dernières nouvelles nous apprenons qu’il a été ce lundi dans la commune urbaine de Labé.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies