Les nouvelles sont à vos côtés.

Labé : le maire s’indigne suite aux représailles des forces de l’ordre qui ont coûté la vie à trois personnes.

0

Après les douloureux événements de ce jeudi 23 janvier 2020 dans la cité de karamoko alpha le maire de Labé déplore le bilan enregistré et condamne ces actes.

La ville était dans une effervescence totale ce jeudi 23 janvier 2020 , militarisée par celui qu’on surnomme désormais le sanguinaire, le tortionnaire Madifing Diané et ses bourreaux ont ôté la vie à trois personnes suite à la résistance civile appelée par le FNDC.

Interrogez le maire de la commune urbaine de Labé déplore le bilan enregistré pendant ces événements et dit avoir vécu un jeudi noir avec l’ensemble des citoyens de sa juridiction. Mamadou Aliou Laly Diallo appelle au calme et à la retenue il dit « c’est vraiment regrettable ce que nous vivons actuellement à Labé chacun à peur de sortir ,avec l’arrivée de ces renforts même les femmes qui vendent les petits condiments au marché n’ont pas été épargnées, ya eu aucun service minimum aujourd’hui le vendredi dernier à Labé ,même les malades sont laissés pour compte à l’hôpital parce que c’est l’ambulancier de l’hôpital qui a été assassiné, donc les médecins ont abandonné le boulot, par faute de services une vieille résidente à Daka a été ramenée chez qui a finalement rendue l’âme. « 

La première autorité de la commune urbaine de Labé lance un appel au citoyen et au responsable de la région de maintenir le calme et demande aux forces de défense et de sécurité de préserver les vies humaines pour la sécurité des citoyens et de leurs biens.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite