Info d'ici et d'ailleurs

Labé : la désobéissance civile paralyse toutes les activités du centre-ville.

L’acte trois de la résistance active lancé par le Front national pour la défense de la Constitution a totalement paralysé les activités de la commune urbaine de Labé. 

Plusieurs axes qui étaient en effervescence la semaine dernière sont pris d’assaut par les hommes en uniformes pour le maintien d’ordre .
Avec les violences de la semaine dernière qui ont coûté la vie à trois personnes dont l’ambulancier de l’hôpital régional ,ce mardi matin du 28 2020 la commune urbaine de Labé est dans un calme précaire, certains points stratégiques qu’occupaient les jeunes manifestants sont quasiment vides, seul le rond-point Hoggo qui était barricadé par les jeunes ,pas assez d’obstacles pour les conducteurs d’engins roulant contrairement à la semaine dernière. 
Les pick-ups des bérets rouges ,gendarmes militaires et ceux de la CMIS occupent une partie de la route sassé en passant par le gouvernorat jusqu’au rond-point de l’hôpital régional de Labé ,des agents sont déployés pour sécuriser la résidence du préfet du gouverneur notamment des bérets rouges et militaires cadrent ces zones pour empêcher tout trouble à l’ordre public. 

Les centres administratifs des affaires comme d’habitude sont paralysés par cette grève des opposants au projet d’une éventuelle Constitution prévue par le régime Condé ,les banques primaires, les écoles restent fermer seul le marché des légumes était opérationnel.

Plusieurs axes qui étaient en effervescence la semaine dernière sont pris d’assaut par les hommes en uniformes pour le maintien d’ordre .

 

Alpha Oumar FOGO Balde