Labé : hausse du prix de certaines denrées alimentaires

Depuis quelques semaines une hausse du prix du riz se fait sentir au marché central de Labé. Le riz étant l’aliment de base des Guinéens, les citoyens souffrent et les vendeurs se disent obligés d’augmenter les prix pour pouvoir s’en sortir.
C’est suite à une rencontre entre opérateurs économiques et agents de douanes que cette décision a été prise indiquant qu’à partir du 1er décembre 2029 toute importation du riz blanc sera taxée, et cela, à favoriser la hausse en cours.
Interrogé, sur cette augmentation Amadou Baïllo Diallo, commerçant, justifie cette augmentation par plusieurs facteurs, dit-il : « premièrement la devise était montée ,deuxièmement les taxes au port ont grimpé et cela joue sur le prix de la marchandise, le riz du pays s’est vendu à 275.000 Francs guinéens mais, aujourd’hui c’est à 285.000 francs guinéens, le sac de sucre qui se vendait se discute à 325.000,le riz blanc était à 230.000 francs guinéens et aujourd’hui c’est à 250.000 ou 255.000 francs guinéens «
Selon certaines sources aujourd’hui même dans la capitale Conakry il est très difficile de trouver le riz blanc ,comme l’explique Diallo Mamadou Moussa un autre commerçant de la place ,pour lui le prix de sa marchandise est intacte rien a augmenté ,et de poursuivre « c’est seulement qu’à Conakry que le prix a augmenté, s’il y a une augmentation au niveau de la capitale nous aussi nous serons tenus obligés de faire de même ,le riz blanc se négocie à 250.000 francs guinéens mais quand le stockage est fini il très difficile d’en trouver dixit-il.
Selon certaines personnes, la répétition des grèves peut être à l’origine de cette augmentation.
Mais force et de reconnaître cet affolement du prix de la principale denrée du citoyen guinéen est un vrai sujet d’inquiétude, car plusieurs de 80 pour-cent des Guinéens tirent le diable par la queue.

Algha Oumar FOGO pour flashguinee.info