Info d'ici et d'ailleurs

LA NOUVELLE NARRATION SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES EN AFRIQUE, UN SUJET DÉBATTU AU COURS DE LA 25eme RENCONTRE TENUE DU 2 AU 13 DÉCEMBRE A MADRID

Cette session a été animée par des panélistes au nombre de quatre venant de la Banque Africaine de Développement, de la fondation pour le climat, d’une organisation pour la transition écologique, et de deux journalistes venus du Nigéria et d’Afrique du Sud.
La session visait fondamentalement à une transformation des méthodes de raconter des récits africains sur les questions de changement climatique. Un rôle, selon, les panélistes reviens aux hommes et femmes de médias évoluant dans les pays en voie de développement.
A l’entame de la session, l’Expert Principal en Changement Climatique et Croissance Verte de la Banque Africaine de Développement, fera une présentation sur les opportunités de thématiques à saisir par des journalistes à travers des programmes régionaux sur l’Agriculture Intelligente, des Energies Renouvelables, et la Gestion des Déchets notamment. Arona Soumare, déroulera à cette occasion les cinq priorités sur lesquelles travaille l’institution financière africaine sur la base d’un plan d’actions déjà élaboré. Un plan qui permettra aux journalistes d’éviter la publication des messages académiques et positiver leur narration sur les avancées réelles en matière d’adaptation et d’atténuation aux effets des changements climatiques en Afrique.
La rencontre sur la narration des médias africains fut l’occasion pour les participants d’échanger sur le rôle des médias dans l’agenda climatique mondial, des défis et perspectives.


Service Communication:MEEF