La grande diversion de 2021(Par Oumou Kadé Soumah)

Le pays vit une inflation galopante qui se traduit par la dépreciation de la monnaie nationale par rapport aux devises principales dont l’euro, le dollar américain et le franc CFA. Les prix des denrées de premières nécessités augmentent; les Guinéens, surtout les habitants de la Capitale, voient leurs habitations, kiosques démolis au nom d’un déguerpissement aux abords des routes. Il semble que monsieur Alpha Condé, à travers son Premier Ministre, fait la grande diversion.

 

Pour détourner les Guinéens des difficultés sociales, économiques créées par sa gouvernance, il endosse la candidature de monsieur kerfana Camara KPC pour la présidence du congrès de la fédération guinéenne de football devant se tenir le 30 avril 2021 comme l’indique les sorties médiatiques des partisans de ce dernier. D’autres disent que KPC mène alors un combat par procuration de Kassory Fofana et de son ami Salifou Sylla Super V battu au congrès électif passé de la fédération de football par Antonio Souare. Il est très probable que monsieur Alpha Condé soutient cette candidature puisque cela l’arrange car permet de détourner les Guinéens des réalités difficiles qu’ils traversent. Les guinéens commenteront, suivront le duel entre deux grands poids lourds des affaires en Guinée.

 

Alors qu’il est utilisé par le régime en place à ses propres fins, Monsieur Kerfala Camara KPC doit comprendre qu’il est très respecté par la jeunesse guinéenne qui voit en lui un modèle de réussite. On sait qu’il n’a pas hérité de sa richesse mais qu’il s’est battu à partir de rien pour atteindre la réussite tant enviée en restant en Guinée. Il doit aussi savoir qu’il fait une grande faute de timing. Sa priorité devrait être de renforcer l’avantage compétitif de son groupe Guicopress dont les prestations ne sont pas souvent bien appréciées (le camp de la camayenne a des toitures qui coulent, ses murs ont des fissures, les routes construites par son groupe sont défoncées, ont des nid-de-poule). On est surpris qu’il ne comprenne pas que sa priorité devrait être la performance de son groupe dont le client principal est l’Etat Guineen. Il s’est trompé de combat; dommage. Sa candidature a tout l’air d’un affront qui conduira à un conflit imminent. Il y a de fortes chances que le congrès électif débouche sur l’affrontement entre les partisans des deux rivaux  et que le processus électoral conduise à l’instabilité de la fédération guinéenne de football. Il faut craindre que cela ne conduise à la mise en place d’une ‘’commission de normalisation’’, ce qui sera bien dommage pour le football guinéen. Car ce sera une crise inutile dont le seul bénéficiaire sera le régime en place qui désire tout contrôler.

 

Pour éviter que ses acquis soient mis à l’eau, Monsieur Mamadou  Antonio Souaré, qui a autant que monsieur KPC le respect des Guinéens pour son apport inconmensurable à la promotion du football guinéen, à la création de l’espoir (notamment à travers Guinée Games qu’il a initié et qu’il ne dirige plus), doit se mettre au-dessus de la mêlée et oeuvrer en tant qu’aîné.  Monsieur KPC est son jeune frère. Monsieur Mamadou Antonio Souaré doit engager des négociations avec monsieur KPC en vue du retrait de sa candidature. Il doit éprouver aucune gêne à cela. Et si la négociation échouait, alors qu’il tende publiquement la main à monsieur KPC lui demandant de former avec lui la seule équipe gagnante qui travaillera à l’épanouissement du football guinéen.

 

Comme le disait l’autre que j’en fais mienne pour la circonstance «je ne changerai pas le monde mais je ferai réfléchir ceux qui y parviendront». Ma manière de jouer ma partition sans vouloir vexer qui que ce soit. Bonne compréhension.

 

Oumou Kadé Soumah

Citoyenne guinéenne

Présidente de la NGP

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies