La nouvelle est à vos côtés.

La fête de 8 MARS le maire de la commune urbaine de Labé demande de changer leurs façons faire de la fête

L’humanité a célèbre ce vendredi, 08 mars 2019, la fête internationale des droits des femmes. L’occasion est mise à profit par les femmes pour parler de leurs conditions de vie et de travail. A Labé c’est dans l’amphithéâtre que cette fête a été commémorée en présence des autorités locales à tous les niveaux parmi lesquelles figurent le maire de la commune urbaine de Labé.

Dans son discours de circonstance, il a invité les femmes à faire du 8 mars, une journée de réflexion, de sensibilisation et d’approche de solution face aux enjeux qui interpellent la gente féminine

‘’c’est au nom des citoyens des 28 quartiers de la commune urbaine d Labé que je prends la parole ici pour rappeler l’importance l’importance de cette journée de 8 mars qui est une journée historique .Si les femmes veulent retrouver leur place et leurs droits il faut que vous vous levez pour mériter vos places et vous battre .De nos jours dans notre pays les femmes représentent 52 pour cent de la population .En ce qui concerne la vie de nos familles c’est vous les femmes qui se battent pour les foyers .Nous vous demandons de changer la façon de célébrer la fête de 8 mars en faisant des propositions pour sensibiliser les femmes sur leur droit. Nous vous demandons à partir de cette d’initier des projets pour l’épanouissement des femmes ‘’ a expliqué le maire de la commune Mamadou Aliou Diallo lors de son discours avant de souhaiter une bonne fête à toute les femmes du monde

Le 08 mars de chaque année est consacré à la journée internationale de femme. Cette année le thème choisi est ‘’l’autonomisation de la femme bilan 2010 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies