Info d'ici et d'ailleurs

La Féguifoot en colère contre la presse guinéenne et se lave de tout soupçon !

Depuis quelques jours, la sortie médiatique de l’actuel président de la commission d’éthique de la fédération guinéenne de football dans le cadre de l’enquête pour corruption visant le vice-président de l’institution ‘Amadou Diaby’ et l’ancien coach du Syli national ‘Paul Put’ fait énormément du bruit dans la cité.

Après avoir constaté le débat concernant ces informations, la fédération guinéenne de football (FEGUIFOOT) a réagi dans un communiqué et à essayer de rassurer le public qu’il y’a jamais eu de rétention de preuve à son niveau et que la procédure a suivi son cours normale.

Voici le communiqué de la fédération

COMMUNIQUE

Depuis quelques heures, la Fédération Guinéenne de Football constate avec regret la publication d’articles de presse sur le contentieux Amadou Diaby, 1er vice-président (suspendu) de notre institution et Paul Put, ancien sélectionneur de la Guinée.

Contrairement à ce qui est écrit dans les articles de presse et sur les réseaux sociaux, la Fédération Guinéenne de Football, fait savoir à l’ensemble de la presse nationale et étrangère, qu’il n’y a jamais eu de rétention d’informations à son niveau.
Les dossiers tels que transmis par la Commission d’Ethique, ont été envoyé à l’avocat en charge du dossier conformément à ce qui se doit.

C’est donc avec une grande surprise que la Fédération Guinéenne de Football constate la diffusion de telle information dans la presse.

La Fédération Guinéenne de Football rappelle que la Commission d’Ethique est une des commissions (organes) de son institution. Elle a été installée à Kindia lors de l’assemblée du 30 Avril 2018 sur proposition du comité exécutif conformément aux statuts de notre association nationale.

La rédaction