Info d'ici et d'ailleurs

La famille de la femme, utilisée comme bouclier, refuse de recevoir les membres du gouvernement.

Selon nos informations, une délégation du gouvernement conduite par le ministre  de la sécurité et de protection civile,Damantang Albert Camara c’est rendu à Wanindara chez femme qui a été utiliser comme bouclier par les policiers. La famille leur a fermé la porte.

Dans  l’anonymat, notre interlocuteur a indiqué que <<tout le monde a vu ce qui s’est passé hier. C’est pourquoi, la famille a décidé de ne pas  recevoir qui que ce soit venant de l’Etat. Tout ce qu’on réclame, c’est que les agents, qui ont été filmés, soient identifiées et traduits en justice pour que le droit soit dit>>

<<Nous ne voulons pas de La compassion du gouvernement, nous n’en voulons pas. car nous ne sommes pas les premiers à avoir subi des exactions et on ne pense pas qu’on sera les derniers. Nous voulons que justice soit rendue, c’est tout ce qu’on demande aux autorités>>,réclame  la famille de la victime.

Encore il hausse le ton et il affirme que <<si le gouvernement veut des preuves, il n’a qu’à visionner la vidéo, lire des articles qui ont été rédigés par les médias>>.

 A savoir Dans un communiqué publié ce jeudi 30 janvier, le département en charge de la sécurité à condamné les exactions commises sur les citoyens ce mercredi, et promet de retrouver les coupables.
Aissatou Barry , pour Flashguinee.info