Crises sociopolitiques : les leaders religieux demandent à Alpha Condé de respecter la constitution.

Lors de la 34e assemblée nationale de l’Union du Clergé Guinéen, les prêtres ont fait une réflexion sur la situation actuelle de notre pays et le rôle du prêtre dans le débat politique.Ils assurent que la situation sociopolitique guinéenne ne saurait laisser personne indifférent et que les exactions injustifiées et abus de tous genres ainsi que les pertes matérielles et humaines provoquent peur et tristesse chez les populations. Après avoir relevé plusieurs manquements qui conduisent à tendre l’atmosphère dans le pays, elles se sont posé plusieurs questions sur la possibilité d’un avenir réel et d’un héritage pour les futures générations.

À l’issue de cette assemblée du clergé, des recommandations ont été faites. Aux gouvernants, elle a demandé tout d’abord que justice soit faite avant de condamner les différents propos discriminatoires incitant à la haine et à la violence. En cette période préélectorale, elle a mis l’accent pour les gouvernants sur le respect de la constitution en vigueur.
<>, peut-on lire dans le message des pretres catholiques de Guinée.

Elisabeth Zézé Guilavogui

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies