La BCRG met fin aux rumeurs : ‘‘Les billets de 10 000 GNF, toutes séries confondues, doivent être acceptés dans le cadre des transactions économiques’’

Communiqué : La Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) informe les populations guinéennes que des rumeurs persistantes circulent actuellement dans la cité sur une prétendue non validité des anciens billets de 10.000 Francs Guinéens de la série 2012.

Cette situation entraine le rejet de ces billets de 10.000 FG dans les transactions entre les agents économiques.

La Banque Centrale de la République de Guinée tient à rassurer les populations que ces anciennes coupures de 10.000 Francs Guinéens de la série 2012, autant que les nouvelles coupures de 10.000 Francs Guinéens de la série 2018, ont toujours, toutes les deux, cours légal et pouvoir libératoire sur toute l’étendue du territoire national.

Pour l’heure, aucune action de démonétisation des billets de 10.000 Francs Guinéens n’est envisagée par la BCRG.

En tout état de cause, le refus de recevoir la monnaie nationale ayant cours légal est puni par les textes en vigueur.

La Banque Centrale de la République de Guinée sait compter sur la compréhension de tous et de chacun.

La Banque Centrale de la République de Guinée

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies