Info d'ici et d'ailleurs

Claude Kory Kondiano sur la direction de l’Assemblée nationale: « Je vous assure que ça a été excessivement difficile »

 Lors de l’assemblée générale hebdomadaire du RPG, le président de l’assemblée nationale Claude Kory kondiano a fait savoir que pour cette campagne au compte des élections législatives, il ferait du porte-à-porte. Il a aussi évoqué la difficulté qu’il a eue à diriger cette huitième législature.
<< il ne suffit pas de lancer une campagne électorale. Après qu’elle ait été lancée, il faut qu’elle soit bien menée… Ce qui va être nécessaire cette fois, c’est le travail de proximité… À partir de la semaine prochaine, je vais personnellement m’impliquer en allant mener cette campagne avec d’autres compagnons de lutte sur le terrain en faisant le porte-à-porte… J’irai jusqu’au district pour que nos électeurs potentiels comprennent que l’élection de cette fois-ci revêt une importance telle que personne ne doit se tromper, a laissé entendre le président. Il a aussi encouragé les militants présents à voter massivement pour que le pouvoir puisse avoir une majorité écrasante à l’Assemblée nationale. Selon lui, cela permettrait de faire passer des lois organiques, car il a eu du mal à gérer les députés actuels. << En tant que président de l’Assemblée nationale de la huitième législature, je sais ce que cela fait de ne pas avoir de majorité.
Le parti au pouvoir qui n’a pas une majorité consistante va avoir beaucoup de problèmes au niveau de cette assemblée pour faire passer des lois organiques. Parce que pour ces lois organiques, ce n’est pas une majorité simple qui peut le faire adopter, il faut une majorité qualifiée, une majorité des ⅔…>>, à confié Kory Kondiano à quelques semaines de l’expiration de son mandat. Le président de l’assemblée nationales revenu sur les difficultés qu’ils ont eu au cours de l’exercice son mandat. << Je vous le dis parce que j’ai vécu l’expérience du fonctionnement de l’Assemblée nationale de la huitième législature de la république de Guinée. Je vous assure que ça a été excessivement difficile. Sur les 113 députés qui composaient le Parlement, le RPG Arc-en-ciel n’avait que 59 députés, ce qui est insignifiant. La majorité avait 54… Cette opposition avait une minorité, mais une minorité de blocage. Si d’aventure vous ne vous battez pas pour donner les ⅔ à la nouvelle assemblée qui va s’installer au mois d’avril, on va se retrouver dans la même situation et je vous assure que ça n’a pas été facile à faire fonctionner cette assemblée de la huitième législature. Parce qu’avec les opposants en face de vous qui ont la minorité de blocage, ils vous font chanter. Ils vous menacent, ils font n’importe quoi pour ne pas que l’assemblée fonctionne…>>, a confessé l’honorable Kory Kondiano.
Elisabeth Zézé Guilavogui