La nouvelle est à vos côtés.

Kissidougou : La fièvre Lassa sous contrôle (sources sanitaires)

0

Depuis l’annonce par le gouvernement du décès par suite de fièvre Lassa, d’un jeune homme du nom de Boubacar Baldé, venu de Kissidougou à Mamou, les autorités sanitaires locales sont à pied d’œuvre pour circonscrire la maladie.

Pour toucher du doigt la réalité, la rédaction locale de Guineenews s’est rendue à l’hôpital pour s’enquérir de la situation. Selon le Dr Lanciné Kourouma, le chargé de la planification, de la formation et de la recherche et Coordinateur du Centre d’opération d’urgence de santé publique à la Direction Préfectorale de la Santé : « une réunion de crise s’est tenue à l’hôpital après le coup de fil de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS). A cette rencontre, tous les partenaires techniques et les structures sanitaires étaient présents. On a mis en place huit commissions au total ».

Par rapport à l’identification des contacts, le Dr Kourouma dira : « on a recherché à identifier la concession où résidait le jeune Boubacar Baldé qui est décédé à Mamou. C’est hier (lundi, 4 février) qu’on est rentré en contact avec la femme qui a accompagné le jeune à Mamou du nom de Madame Assiatou Baldé, enseignante de son état. On est parti voir la dame. C’est à travers elle qu’on a pu connaître les deux cliniques là où le jeune a été pour ses soins. Comme, il n’a pas eu de suite favorable, il a décidé de se rendre à Mamou. Donc on a pu avoir tous les contacts. On a listé 31 contacts ».

Pour ce qui est de la situation actuelle de la maladie à Kissidougou, le Dr Lanciné rassure: « après vérification, il y a eu zéro cas suspect. On a été même ce matin-là (mardi) pour le suivi de ces cas de contact en prenant la température et éventuellement voir les plaintes, la fièvre etc. Mais, on a rien constaté. Donc, au jour d’aujourd’hui, il n ‘y a pas eu des cas notifiés ».

« Pour le moment la situation est sous contrôle. On a pris des mesures concernant les règles d’hygiène dans les écoles, les domiciles et les lieux publics », affirme-t-il.

Pour l’un des contacts identifiés, il faut penser à l’intérêt général de la population en restant à la maison. « Je suis à la maison avec les autres membres de ma famille. On est là jusqu’à ce qu’on nous dise de sortir. Quand tu es croyant, tu ne dois pas avoir peur de la mort .On est là. On pense à l’intérêt général du peuple de Guinée », dit-il.

Nous y reviendrons

guineenews

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies
hasiltogel.xyz paitogel.xyz
Offre d’emplois : Stagiaire journaliste web/RedacteurCliquez ici