Keletigui Camara à Ibrahima Diallo :« Ibrahima Diallo doit répéter avec moi autant que cela est possible qu’il subira longtemps les supplices cruels de ses propres égarements »

Victor Hugo disait je cite : ‘’l’entêtement sans intelligence c’est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge’’.
Dans un pamphlet teinté de haines, griffonné à l’aide d’une plume ivre d’ignorance écrit par un clown blanc, qui par envie d’exister dans l’opinion s’en prend maladroitement à l’un des illustres guinéens, le Ministre d’État Tibou Kamara.
Sans vouloir épiloguer avec un homme qui a été répudié par la majorité des guinéens, congédié à jamais qui traîne avec ses malheurs et malédictions, Ibrahima Diallo doit répéter avec moi autant que cela est possible qu’il subira longtemps les supplices cruels de ses propres égarements.
Il est temps de sauver ce Pantin de ses délires schizophréniques qui le poussent à la caricature de l’histoire et à l’altération de la réalité.
Ce qui est amusant sa soif de grandeur et dans ses illusions perdues c’est le fait de se prendre très au sérieux alors qu’il n’en est à rien. C’est du moins une poupée qui sert de jouet pour enfant.
Oui Ibrahima t’as bien raison de dire que l’histoire retiendra, c’est sans aucun doute.
Pour preuve, de par ta petitesse d’esprit, pour ta méconnaissance de l’histoire de la Guinée et de ses illustres fils qui se sont distingués honorablement, tu viens de montrer à l’opinion ta vraie nature, ton éducation.
Mais ce n’est pas surprenant, chacun de nous est ambassadeur de sa famille, une lettre écrite pour la société.
Tibou Kamara mérite respects et considérations de la part tout individu dont la famille a inculqué des valeurs, a transmis une éducation parentale.
Je suis désolé de perdre assez de temps pour te répondre, Ibrahim Diallo.
Que personne ne s’offusque de tes bêtises déconcertantes, c’est le raisonnement propre à tout enfant de joies.
Point surprenant !

Keletigui Camara (Droit de réponse).

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies