Kaporo Rails: Ces images qui valent plus d’un million de francs guinéens (RS)

Mamadou Samba Sow journaliste, Ben et Alseny tous membres du collectif de déguerpis de 2019 ont été finalement libérés vers 18 heures après avoir payé la somme d’un million cinq cent mille (1.500.000) francs guinéens à la gendarmerie de Kaporo.
Ces jeunes  avaient été arrêtés dans la journée  de dimanche par des agents en service à un des  postes avancés (PA) installés dans les décombres du site directionnel de Koloma.
Tous victimes des démolitions  pilotées par le ministre de la ville et de l’aménagement ,Ibrahima Kourouma, en février et mars 2019, les jeunes étaient venus prendre des images d’une Mosquée qui attend d’être démolie à l’instar d’autres qui l’ont subit il y a quelques jours. Ce, dans le but de fournir des éléments de preuves à leur avocat qui suit le dossier contre l’Etat guinéen auprès de la justice de la CEDEAO.
Les agents ont supprimé  toutes les images prises des téléphones de Samba et ses amis.
Pour libérer les détenus, le collectif des victimes de Kaporo Rails, Kipé 2 et Dimesse a été contraint de payer la somme de 1.500.000 GNF.
RS

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies