Info d'ici et d'ailleurs

Justice: Ousmane Gaoual et compagnie désormais sans défense

Plusieurs opposants au troisième mandat dont des responsables de l’UFDG sont toujours incarcérés à la maison centrale de Conakry sans jugement. Face à la lourdeur de la justice, les avocats de la défense suspendent leur participation aux différentes procédures. C’est en tout cas ce qu’a annoncé ce mercredi 10 février Me. Mohamed Traoré sur les ondes de la radio Espace.

Dans son intervention, l’ancien bâtonnier fait remarquer que cette décision a été prise à l’unanimité avec leurs différents clients présentement en détention à la Maison Centrale de Conakry. Après avoir constaté la manière dont les choses évoluent, ils ont donc décidé de se retirer pour éviter de contribuer à ce qu’ils appellent la chronique de condamnation annoncée.

« Lorsque nous nous rendons compte plutôt que nous servons en tant qu’avocats de caution à des simulacres, à une parodie de justice, je pense que pour ne pas être complice du mauvais fonctionnement de la justice dans certains dossiers précis, le mieux c’est de se retirer et laisser ceux qui sont en charge de ces dossiers gérer comme ils l’entendent », a-t-il indiqué dans l’émission les “Grandes Gueules ».

Pour Me. Traoré, « on peut à travers certains signes, comprendre ce qui pourrait être l’issue finale d’un procès. Aujourd’hui, ce à quoi nous assistons, n’est pas exactement des décisions de justice en réalité ; ce sont des décisions à caractère politique », insiste cet homme de droit.

Reste à savoir si cette décision de la défense portera ses fruits en permettant aux détenus d’être finalement jugés dans le respect, bien entendu, de la procédure.

 

Boubacar Barry