Alpha Condé: « Jean Yves Ledrian ne connaît pas le point de vue des guinéens… »

Alpha  Condé n’arrive pas encore à avaler la dernière sortie du ministre français des affaires étrangères sur la situation de la Guinée.
Le président guinéen qui a accordé une entrevue à RFI et France 24 en marge du 33ème sommet de l’union africaine, estime que Jean Yves Ledrian ne connaît pas le point de vue des guinéens sur le changement constitutionnel qui profile à l’horizon.

« Ledrian n’a pas été en Guinée, il ne connait pas le point de vue de la population, comment il peut le savoir alors qu’il n’y a pas eu de vote. Le sous-secrétaire d’État américain a dit que le peuple de Guinée a le droit de faire une constitution et que eux ils ont eu président qui a fait quatre mandats. Il a dit qu’il veut seulement que les élections se passent sans qu’il n’y ait de violence », a-t-il martelé.

Il y a quelques semaines, Jean Yves Ledrian qui s’exprimait devant la commission des affaires étrangères du parlement français, a laissé entendre que la volonté du président guinéen de changer la constitution de son pays ne paraît pas aux yeux de la France, être partagée ni par la population, ni par les voisins de la Guinée.
Pour le président Alpha Condé, « Les gens qui disent cela, soutiennent des présidents qui ont fait 3, 4, 5 mandats. Alors pourquoi la démocratie à géométrie variable, les gens doivent se poser la question mais nous connaissons la réponse. Moi je ne juge pas la France ni rien, moi je n’ai pas été élu par la France, j’ai été élu par les guinéens. La Guinée a une tradition d’indépendance depuis 1958, la Guinee a l’habitude de prendre ses décisions, j’ai des bon rapports avec le gouvernement français et je m’occupe de ce que le peuple de Guinée pense et de ce qu’il décide. Si le peuple de Guinée dit non au référendum, je m’incline, s’il dit oui, j’applique. Je n’ai pas à juger le comportement d’un autre pays », soutien le président guinéen.
Alpha Oumar Bah pour Flashguinee 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies