Les nouvelles sont à vos côtés.

« Je perdais beaucoup de sang et… » Mohamed Fatako revient sur son agression !

En début de semaine le jeune artiste Mohamed Fatako a été victime d’une attaque à main armée alors qu’il rentrait chez lui après avoir passé dans un lieu de loisir de la place. Poignardé et se vidant de son sang, il a été contraint de fuir au risque de perdre sa vie, et ses biens matériels ainsi que ceux de ses amis ont été emportés par les loubars.

Quelques jours après son attaque et de convalescence, il est revenu sur son aggression au micro de generation224 et a annoncé ce qu’il compte faire.

Vous pouvez lire aussi :  Législatives : bafoué et Baldé à la tête d'une unité spéciale de sécurisation du scrutin

« Ils ont barricadé la route avec des bancs et tout d’un coup, ils sont sortis du quartier pour nous arrêter à l’aide des cailloux et la pare-brise s’est cassée. Lorsque la voiture s’est immobilisée, ils ont voulu prendre la clef de la voiture mais le chauffeur a refusé et ils l’ont blessé à la main. Il a fui. Un autre est venu à mon niveau pour me faire descendre et une fois hors de la voiture, il m’a poignardé sur la poitrine sur la poitrine droite. Il a retiré pour me poignarder une deuxième fois, mais j’ai attrapé sa main, je l’ai repoussé et j’ai fui car je perdais beaucoup de sang ».

Vous pouvez lire aussi :  Grève des enseignants: 11 strutures syndicales décident d'apporter leur soutien au SLECG

 

« Je me suis rendu à la DPJ (Direction de la police judiciaire) pour signaler mon téléphone qui a été volé et donner toutes les informations qu’il faut, afin de le retrouver. Mais je n’ai pas porté plainte d’abord ». Sur la question de savoir l’identité de ses agresseurs, Mohamed a souligné : « je n’ai aucune idée, c’était des bandits et non des militaires ». s’est-il indigné

Vous pouvez lire aussi :  Coupures de courant "Avec tout l'argent qu'ils ont mis dans Kaleta, ils devraient avoir honte de dire ça", dixit Henriette Zoumanigui.

Par la rédaction de flashguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite