Ismaël Condé : « Nous devons sauver Alpha Condé parce qu’il est pris en otage par son entourage ».

Ismaël Condé, ce cadre du RPG opposé à toute idée de troisième mandat en faveur du président Alpha Condé, s’est de nouveau exprimé en disant que le RPG est en ce moment « victime » de ce qui arrive et que le président de la République est « manipulé » par son entourage.

« Le RPG est la première victime de ce qui se passe actuellement. Cette histoire de troisième mandat est une machine qui a été construite depuis l’élection de 2015.

Après cette élection, les gens ont commencé à parler de relève au président. Ils ont dit que la jeunesse du RPG n’était pas prête pour la relève et ils ont essayé de convaincre le président de faire un mandat de plus. C’est comme ça qu’il s’est laissé manipuler », a fait savoir le 1er vice-maire de la commune de Matam dans l’émission African 2015 de la radio Nostalgie FM.

Poursuivant son intervention, enfonce-t-il le clou : « On ne peut pas éliminer une dictature par une dictature. Ce qui est en train d’arriver aujourd’hui, c’est un coup d’État civil.

La constitution en vigueur est très claire : deux mandats et non trois. Nous devons sauver Alpha Condé parce qu’il est pris en otage par son entourage.

Le mythe qui entoure son pouvoir n’existe plus ».

Le fondateur du Mouvement Sauvons Alpha (MSA) reste convaincu qu’il (Alpha Condé, Ndlr) est avec les même gens qui ont causé la disparition du PUP du général Lansana Conté.

Alpha Condé avait dit qu’il veut être le Mandela de la Guinée.

Avant de dire que : « Je crois qu’il ne doit pas seulement se limiter aux mots.

Il doit poser des actes allant dans ce sens. Parce que le RPG a suffisamment de cadres pour remplacer Alpha Condé ».

Gilbert. T pour flashguinee.info