Info d'ici et d'ailleurs

Interdiction de la vente d’un livre de K au carré par le président Alpha Condé : honorable Goureissy Condé apprécie la décision.

L’ancien ministre de l’Éducation nationale et de l’alphabétisation, Ibrahima Kalil Konaté a dans un de ses livres qu’il vient de dédicacer, mentionné que l’actuel président de la République Pr Alpha Condé a été bel et bien arrêté à Peine en 1998 lors de l’élection par l’honorable Sékou Goureissy Condé, à l’époque ministre de la sécurité du régime de feu général Lansana Condé.

Une sortie qui continue de faire des réactions non seulement au niveau de l’opinion nationale, mais aussi dans la classe politique guinéenne, notamment de la mouvance présidentielle.
Pour calmer les ardeurs, le chef de l’Etat a interdit la vente du livre qui crée la vive tension dans la cité. Une décision qui est saluée et encouragée par l’accusé, en la personne de l’honorable Goureissy Condé, qui estime que le locataire du palais Sekhoutoureyah a fait un acte humain et responsable, et qui va dans le sens de la paix.

 » moi, je remercie le président de la République pour cette réaction humaine, citoyenne, responsable et objective, parce que l’être humain n’est rien, et lorsque on ment sur quelqu’un, ça fait très mal, mais qu’est ce que tu peux faire, tu ne peux que t’en remettre au bon Dieu, et si le premier d’entre nous, le président de la République, prend ses responsabilités, il montre qu’il est le père de la nation, mais il montre aussi qu’il est la personne la plus concernée par cette question, il montre aussi que tous les guinéens sont ses fils, frères et sœurs, donc à partir de ce moment là, ça donne un autre souffle, ça donne une atmosphère pour dire, il y a eu le Camp Boiro, il y a le 04 juillet, il y a tant de choses, il y a eu le 28 septembre, mais cherchons maintenant à éviter de mettre en cause les uns aux autres, sans preuve, vouloir éliminer les gens, les gens qui ont été tués, qui sait est ce qu’ils ont tord ou ils ont raison, personne ne le sait.

En tout cas moi, pour le reste de ma vie, plus personne de ma vie ne viendra m’opposer à Alpha Condé, parce qu’il a dit ça ou bien parce qu’il a fait ça contre toi, et personne, ni Alpha Condé et ni un autre, moi, je n’ai plus envie de faire ça, je n’ai jamais fait, je n’ai été qu’une victime de ma droiture et ma rigueur sur les principes », a dit le président du parti ARENA.
Lamine KABA
628862047