Bah Oury sur à propos de l’installation des chefs de quartier : »C’est une manière de dire donnons leur des sucettes… »

Depuis la publication du décret du Président Alpha Condé ordonnant l’installation des conseils de quartier et de district, les réactions sont vives chez les leaders politiques guinéens. Pour l’opposant Bah Oury cette décision d’Alpha Condé est loin d’être le fruit du hasard.

« Que personne ne se leurre. Trois ans après les élections communales, c’est maintenant qu’on dit qu’il faut installer les chefs de quartier et les présidents de district. En d’autres termes, c’est une manière de dire : « Donnons-leur des sucettes, ils vont se contenter de ça. Ça nous permet de passer le cap’’, a fait remarquer l’ancien président du parti Union pour le développement et la démocratie.

Bah Oury y voit dernière la démarche du Président Alpha Condé une stratégie pour piéger ses adversaires politiques. Selon lui, le pouvoir en place se dit toujours qu’on pourra avoir l’essentiel. C’est-à-dire valider la constitution et le troisième mandat. Donc, insiste-t-il : »quiconque va se bouger après parmi ces chefs de quartier et les présidents de district, on va le dégommer purement et simplement pour nommer d’autres. Voilà le piège, le cadeau empoisonné qu’ils veulent offrir à certains. »

L’ancien ministre de la réconciliation nationale reste plus que jamais convaincu que le pouvoir d’Alpha Condé veut coûte que coûte avoir la main mise sur l’Administration à la base. Il indique que l’avenir de la Guinée va au-delà de ces postes qui ne sont pas essentiels en ce qui concerne l’organisation du territoire. « Nous sommes face à un régime qui a perdu son soutien essentiel qui est la base du RPG », a-t-il conclut.

Said Gaya,pour flashguinee.info 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les + Lus