The news is by your side.

Insécurité: Violences faites aux enfants, deux fillettes de 4 ans victimes à Mamou

0
L’insécurité grandissante bat son plein à Mamou, ce mardi 10 Août 2019, deux enfants de 4ans ont été violentés dans la ville carrefour.
Avec toute la lutte que mène les organisations de défense des droits des enfants, la violence sur les mineurs est toujours d’actualité dans le pays profond. Ce mardi 10 septembre, deux fillettes, toutes âgées de 4 ans, ont été victimes de violence.
La première a été violée par son oncle quant à la seconde elle a été poignardée à mort par sa grande soeur.
Le premier cas s’est produit au quartier Thiewgol dans la commune urbaine de Mamou. C’est un individu qui a séquestré et violé sa nièce dans une chambre de la concession. L’individu a été surpris par le voisinage avant de prendre la poudre d’escampette, apprends t-on des sources sûr.
Le second cas a eu lieu à Konkouré une localité située à une vingtaine de kilomètres de Mamou. Ce sont deux filles d’une dizaine d’années qui ont tué leur petite sœur. Contacté par nos confrères de Guineenews, Souleymane N’diaye le maire de la commune rurale apporte des précisions :   <<les deux grandes filles ont poignardé leur petite sœur de 4 ans parce que cette dernière voulait informer leur parent que ses grandes soeurs étaient sorties hier lundi pour aller danser. Pour éviter la sanction des parents, les deux filles ont entraîné leur petite sœur derrière un buisson où à l’aide d’un couteau, elles ont poignardé la petite au ventre qui a rendu l’âme sur le chemin de l’hôpital>> , explique-t-il.
Les deux présumées coupables sont dans les mains de la gendarmerie. Quant au présumé violeur, il est toujours en cavale.
Thierno Yaya Diallo
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite