Incendies en Guinée : Bah Oury fustige, « Les sapeurs-pompiers n’existent que de nom…les priorités sont ailleurs ».

Suite à l’intensification des incendies, qui d’ailleurs continuent à faire des ravages dans la capitale guinéenne (Conakry), ces dernières semaines.

Face à cette situation qui inquiète d’ores et déjà les citoyens guinéens, le leader de l’Union pour la Démocratie et le développement (UDD), Bah Oury n’a manqué de mots à situer l’irresponsabilité du gouvernement guinéen. Bah Oury inquiet, point du doigt accusateur aux autorités guinéennes, en indiquant que la protection civile n’existe pas en Guinée.

‘’La protection civile est quasi-inexistante en Guinée. Les incendies qui surviennent dans des endroits très fréquentés comme les marchés peuvent générer des catastrophes en pertes de vies humaines et de biens’’, a-t-il lâché tout en dénonçant que, le gouvernement d’Alpha Condé est préoccupé à autre chose, que celle de protéger les citoyens et leurs biens.

Avant de renchérir « qu’en plus, les feux de brousse causent des dommages incalculables », plus loin, dit-il :

« Des investissements productifs accumulés sur plusieurs années (plantations d’anacardes) peuvent partir en fumée du fait de négligences ou de volontés de nuire.

L’écosystème est détruit dans une totale indifférence ».

Poursuivant son intervention, l’ancien ministre de la réconciliation nationale regrette en ces mots. ‘’Les sapeurs-pompiers n’existent que de nom. Or, les forces de sécurité bénéficient d’importants achats en matériels roulants. Par contre, il est rare de voir un camion-citerne des pompiers opérationnels. Il en est de même pour les ambulances. En fait, les priorités sont ailleurs’’, a laissé entendre ce membre du FNDC.

Gilbert. T pour flashguinee.info