Incendie à la Casse de Madina : le FNDC dénonce un incendie volontaire qui vise à opposer deux communautés.

L’incendie de 9 véhicules à la Casse de Madina ne laisse pas indifférent le Front national pour la défense de la constitution (FNDC). Dans un communiqué publié ce mercredi, ce front, qui s’oppose à un troisième mandat d’Alpha Condé, indique que ce incendie a été volontairement orchestré par le pouvoir pour pousser une communauté à s’attaquer à une autre.

Pour illustrer son accusation, le FNDC cite en exemple « la tentative de brûler le marché de Koloma » par des agents des forces de l’ordre le 14 janvier dernier.

Ci-dessous, le communiqué du FNDC.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies